careme2020.png

Syrie : Père Hovsep Bedoyan et son père  


Le 12 novembre 2019, le prêtre catholique arménien, le père Hovsep Bedoyan, curé de Qamishli et Hasakeh en Syrie, a été assassiné avec son propre père. Ils ont été pris dans une embuscade (qui a ensuite été revendiquée par l’État islamique), alors qu’ils voyageaient en voiture dans le district de Busayrah, de Hasakeh à Dayr az Zor, le long de la route reliant la région à la ville de Qamishli. 

Un diacre, Fadi Sano et un laïc les accompagnaient. Les quatre hommes se déplaçaient pour inspecter les travaux de restauration de l’église catholique arménienne de Dayr az Zor. 

La voiture était repérable grâce au macaron de l’éparchie arménienne catholique, situé sur le pare-brise avant. Ont-ils été dénoncés par des villageois ? Étaient-ils attendus ? Toujours est-il que peu après la sortie d’un bourg, réputé pour sa sympathie envers l’organisation djihadiste, ils ont été pris en chasse par deux hommes cagoulés sur une moto qui ont tiré sur le véhicule par derrière puis les ont dépassés. Les survivants ont raconté que les deux terroristes sont ensuite descendus de leur moto, se sont avancés vers la voiture et ont tiré directement sur le prêtre et son père. Ce dernier est mort sur le coup. Touché à la nuque et sous le bras gauche, en direction de la poitrine, le prêtre s’est écroulé mais il respirait encore. Le diacre, légèrement blessé, et le laïc sont arrivés à s’exfiltrer du véhicule et à se cacher dans une rivière qui longe la route. Le prêtre mourra finalement de ses blessures… 

Le père Bedoyan, prêtre marié du rite arménien, laisse derrière lui une femme et trois enfants.

  Faire un don pour le Carême 

Action de l'AED : Le père Bedoyan a été assassiné alors qu’il se rendait à un projet de reconstruction de l’église. Il s’agit d’un défi ardu, puisque la guerre a entraîné la destruction de plus de 1200 propriétés de l’Église. L’AED partage ce désir de voir les églises endommagées par la guerre reconstruites. En 2018, l’AED a notamment financé la reconstruction de la cathédrale catholique arménienne d’Alep.

Les conséquences de la guerre, en graphique