careme2020.png

Syrie : Mgr Yohanna Ibrahim et Mgr Boulos Yaziji  



Le 22 avril 2013, Mgr Yohanna Ibrahim, évêque du diocèse syrien orthodoxe d’Alep, et Mgr Boulos Yaziji, archevêque du diocèse orthodoxe grec de la même ville, ont été enlevés dans la ville de Kafr Dael, à environ 10 km d’Alep.

Cet enlèvement s’est produit alors que les deux évêques négociaient la libération de deux prêtres, le père Michel Kayyal et le père Maher Mahfouz, enlevés en février de la même année. En arrivant à un poste de contrôle, leur voiture a été arrêtée et encerclée par un groupe d’hommes armés, peut-être des djihadistes tchétchènes. Ils ont alors tiré sur la voiture, tuant le conducteur, un diacre. Depuis, il n’y a plus aucune nouvelle des deux évêques. 

  Faire un don pour le Carême 

Action de Carême : Prions pour Mgr Yohanna Ibrahim et pour Mgr Boulos Yaziji. Prions pour qu’ils soient en paix, où qu’ils soient et dans toutes les circonstances.

Retour sur le soutien apporté à Noël


Dans un message audio adressé à l’AED, Sœur Annie Demerjian, partenaire du projet « Cadeaux de Noël pour les chrétiens en détresse », a remercié les bienfaiteurs de l’AED d’avoir soutenu les enfants vivant dans la pauvreté suite à la crise syrienne. « [L’AED] redonne le sourire à plus de 19 000 enfants dans toute la Syrie, grâce à vos cadeaux de Noël. » Pour la huitième année consécutive, l’AED fournit aux enfants déplacés des colis de Noël comprenant des vêtements chauds, des chaussures, des jouets, des objets de piété et d’autres produits essentiels. 

Sœur Annie a salué le travail de l’AED auprès des chrétiens âgés et handicapés d’Alep, notamment grâce à la fourniture de nourriture, de savon et autres produits d’hygiène, de médicaments, de vêtements et de chaussures. Elle a ajouté : « Vous ne pouvez pas vous imaginer comment les personnes âgées, en recevant cette aide, peuvent pleurer. Elles ouvrent leurs mains et vous remercient. » « Elles vous remercient et nous disent qu’elles prient pour vous. Vous êtes vraiment dans leurs prières tous les jours. Elles vous sont reconnaissantes pour tout ce que vous nous offrez. » 

L’AED a soutenu un projet à Alep, à la demande de l’évêque latin d’Alep, Mgr George Abou Khazen, visant à fournir des colis alimentaires aux familles chrétiennes les plus pauvres, cette aide incluant également un soutien financier pour payer le carburant et le fioul domestique. 

Pendant la guerre civile, plus de 1700 chrétiens ont été tués et plus de 600 enlevés. En Syrie, la présence chrétienne a diminué de près des deux tiers au cours de la dernière décennie. À Alep, la population chrétienne a diminué de plus de 80% depuis 2010, passant de 180 000 personnes à 
29 000. 

À travers tout le pays, l’AED a fourni des bourses d’études, des médicaments, des aides financières pour le logement, la réparation de maisons et d’églises et un soutien aux sœurs et aux prêtres. En 2019, l’œuvre de bienfaisance a soutenu 185 projets dans le pays. 

Dans son message audio, Sœur Annie a déclaré : « Je suis très heureuse d’avoir l’occasion de vous envoyer un message pour vous remercier de tout ce que vous faites pour notre peuple et nos familles, en particulier ceux qui souffrent des conséquences de la guerre. »

Interview réalisée par l'AED en décembre 2019